La nécessaire émergence de l’inconscient

L’observation du langage corporel nécessite pour être considérée comme objet scientifique deux ingrédients. Premièrement penser l’esprit et le corps de manière unifiée, ce qu’a permis le monisme. Et deuxièmement, concevoir que l’esprit puisse avoir une activité inconsciente qui ne soit pas simplement la folie, comme le pensait Descartes ;  que cette activité puisse donc être un facteur explicatif des attitudes corporelles non conscientes, réalisées sans raisons apparentes, sans être pour autant irrationnelles. Il faut donc que parallèlement la notion d’inconscient structurant soit élaborée et retenue par les sciences.

Leibniz est le premier à employer l’adjectif « inconscient ». Le substantif « inconscient » n’apparait lui que très tard sous la plume de von Hartmann (1869) proposant l’existence d’un inconscient psychique universel, popularisé par Schopenhauer, avant d’être repris par Freud, très peu prolixe sur ces rapports avec Schopenhauer.

L’inconscient prend chez Leibniz la forme de petites perceptions : “Aussi avons-nous des petites perceptions nous-mêmes, dont nous ne nous apercevons point dans notre présent état”  (1). Pour lui, il est clair que nous développons des perceptions dont nous n’avons pas conscience. Ces petits gestes corporels pourront donc être susceptibles d’être observés à la loupe scientifique et prendre davantage de sens. N’est-ce pas lui qui a émis le principe de raison suffisante : “”jamais rien n’arrive sans qu’il y ait une cause ou du moins une raison déterminante » (Théodicée, I, 44).

Ces éléments datés permettent de comprendre mieux pourquoi le langage corporel ne pouvait apparaître comme objet de recherche dans le champ des sciences, tant que les conditions de son apparition n’étient pas réunies. Elles ne le seront pas avant la fin du XIXème siècle.

(1)Leibniz, Gottfried Wilhelm, and Jacques Brunschwig. Nouveaux essais sur l’entendement humain. Paris: Garnier-Flammarion, 1966.

Terms & Conditions data-spy="scroll" data-target=".navbar" data-offset="50" data-top-offset="-70"