Parce que le langage corporel est plus omniprésent qu’on le croit

Le langage corporel est important en interaction. Comment pourrait-il en être autrement ?  Nous construisons nos messages en observant les réactions de nos interlocuteurs et c’est en les regardant que nous sentons leur intérêt, l’état de leur concentration, leur niveau  d’accord, leur désir d’échanger, de prendre la parole ou non. Ces observations fortuites influencent nos pensées, nous conduisant à éluder certaines idées de récits, certains faits,  au détriment d’autres.

Ainsi l’interaction se construit de corps à corps et plus exactement de langage corporel à langage corporel, en grande partie à l’insu de notre conscience.

Dans ces conditions comment expliquer qu’aucun cours solide sur la corporéité ne soit enseigné nulle part, ni dans les cursus académiques, ni même dans les cursus tournés vers la vie professionnelle ? Comment expliquer que les professionnels qui sont en permanence en situation de questionner, managers,  négociateurs,  recruteurs,  journalistes, enquêteurs, n’aient  pas été vraiment formés à observer ?

Ces questions nous ne nous les posons généralement pas dans la vie de tous les jours, alors quelles sont majeures.  Nous les poserons ici autant d’un point de vue épistémologique que d’un point de vue pratique et proposons l’état de notre questionnement, de nos réponses.

Terms & Conditions data-spy="scroll" data-target=".navbar" data-offset="50" data-top-offset="-70"