Pourquoi la synergologie ?

La création de la Synergologie était une évidence, tellement le langage corporel est omniprésent observé sans outils adéquats pour le comprendre, sans arrière-plans théoriques pour l’analyser, et surtout parce que caché derrière l’énigmatique terme “non verbal” il faisait l’objet de trop d’amalgames descriptifs.

Dans l’ordre des amalgames il est dit du langage corporel qu’il accompagne la parole, alors qu’en réalité il n’est même pas lié à elle. Cette mauvaise perception de son rôle a fait disparaître de la réflexion la kinésique par exemple. Il est également dit de lui qu’il est un langage des émotions alors qu’il est bien autant et même davantage un langage de la cognition.

Et puis l’omniprésence du langage corporel dans la communication est trop largement sous-estimée ; comme si nous oubliions, à moins que nous n’ayons pas conscience, qu’en interaction c’est systématiquement en regardant l’autre que nous construisons nos pensées  à venir, qu’il les impacte à notre insu.

Enfin surtout, il n’existait pas de discipline qui soit outillée pour traiter le temps court de la relation, c’est-à-dire la manière dont l’autre traite l’information ici et maintenant . Comprendre obligeait à doter l’observateur d’outils pratiques de questionnement pour rebondir sur les signes corporels observés.

Toutes ces raisons plaidaient pour que dans les années 1990 soit créée une discipline nouvelle, la Synergologie®

Terms & Conditions data-spy="scroll" data-target=".navbar" data-offset="50" data-top-offset="-70"